Étudier en Suisse

 

Suisse

 

La Confédération suisse, située entre la France, l’Italie, le Liechtenstein, l’Autriche et l’Allemagne, compte plus de 8 millions d’habitants pour une superficie de 41 300 km2. La Suisse, nation multiconfessionnelle, multilingue et multiethnique, formée de 26 cantons composés de communes politiques, est une confédération démocratique et républicaine comprenant les trois pouvoirs : l’Exécutif, le Législatif et le Judiciaire.

Ouverte sur le monde et ayant une forte présence étrangère, la Suisse compte sur la présence de plusieurs sièges sociaux d’organisations internationales. La Suisse possède quatre langues officielles, dont les deux les plus parlées sont l’allemand et le français (respectivement 64 % et 20 % de la population), ainsi que l’italien et le romanche. La partie francophone de la Suisse est appelée Suisse romande. Les cantons francophones sont : Vaud, Genève, Neuchâtel et Jura et les cantons bilingues : Valais, Berne et Fribourg. À Valais et Fribourg plus de 70 % de la population est francophone.
Genève, siège de l’ONU en Europe, est un centre de la gouvernance en plusieurs secteurs, entre autres, le commerce, l’environnement, la sécurité, les droits de l’homme, l’éducation, et ce au niveau mondial. À Genève se trouvent une trentaine d’organisations internationales, d’entreprises multinationales et des centaines d’organisations et de représentations gouvernementales en mission. Lausanne, capitale du canton Vaud et quatrième ville en importance en Suisse, est connue comme étant une ville de choix en éducation, en culture, en sports et en environnement.

À cause des Alpes, formant une barrière naturelle, le climat de la Suisse est tempéré au nord, et doux au sud. Les températures peuvent changer beaucoup d’une région à une autre en raison de la grande quantité de montagnes. Ainsi, sur le plateau suisse situé à 500 m du niveau de la mer, la température moyenne varie entre 30 °C l’été et 0 °C l’hiver, tandis que dans les régions situées à plus de 3 000 m de hauteur, la température ne dépasse pas les 10 °C.

Sources :
http://www.admin.ch/org/polit/index.html?lang=fr
http://www.sbfi.admin.ch/campus-switzerland-f.html
http://www.studyinginswitzerland.ch/country-climate.htm
http://fr.wikipedia.org/wiki/Suisse#Climat
http://fr.wikipedia.org/wiki/Suisse_romande
http://graduateinstitute.ch/fr/home/about-us/la-geneve-internationale.html
http://www.myswitzerland.com/fr-ca/climat.html

Présentation du système d’enseignement supérieur

La Suisse offre des formations de niveau universitaire variées dans des universités, des écoles polytechniques fédérales, des hautes écoles spécialisées et des hautes écoles pédagogiques. Les hautes écoles universitaires comprennent dix universités cantonales et deux écoles polytechniques fédérales, fréquentées par 140 000 étudiants, dont 30 % ont des origines diverses.

Les universités cantonales reçoivent une aide financière de la Confédération et des cantons qui ne possèdent pas d’universités, mais chaque canton est responsable de son université cantonale.

Les hautes écoles suisses, qui offrent des formations jusqu’au niveau doctoral, sont reconnues mondialement par la richesse de leurs formations et par leur grande qualité. Les hautes écoles spécialisées visent la préparation de l’étudiant à une pratique professionnelle, et sont donc axées sur la pratique et la recherche appliquée. Les 14 hautes écoles pédagogiques sont principalement financées par les cantons et forment une grande partie des enseignants.

Reflétant la diversité culturelle de ce pays, les universités suisses offrent des formations dans plusieurs langues, méthodologies et axes de recherche différents. En plus, par la grande qualité de leurs formations, les universités suisses sont reconnues parmi les meilleures au niveau mondial.

La Suisse possède un réseau de consulats scientifiques, les swissnex, qui appuient ses universités, ainsi que la recherche auprès d’organismes liés à la formation universitaire et à la recherche à l’étranger.

Pour en savoir davantage sur l'offre d'enseignement en Suisse, consultez le document http://www.sbfi.admin.ch/campus-switzerland-f.html.

Source :
http://www.sbfi.admin.ch/campus-switzerland-f.html
http://www.studyinginswitzerland.ch/

Nom des diplômes des niveaux universitaires

L’enseignement supérieur suisse applique le modèle international comprenant trois cycles, à savoir, le bachelor, le master et le doctorat. Dans le cas des hautes écoles, la formation et la recherche sont associées, ainsi que la formation continue et la prestation de services.

La Suisse adhère au processus de Bologne, qui vise l’uniformisation de l’offre de formations au niveau universitaire européen et mondial de manière à encourager la mobilité. Selon lui, la formation universitaire se divise en :

  • bachelor - trois années d’études ;
  • master - une année et demie à deux années ;
  • doctorat - entre trois et cinq ans de recherche et comprend la rédaction d’une thèse.

Le processus de Bologne établit aussi un système commun de crédits ECTS (système européen de transfert et d’accumulation de crédits). L’obtention d’un diplôme correspond aux crédits suivants :

  • 180 ECTS pour un bachelor ;
  • entre 90 et 120 ECTS pour un master;
  • la quantité d’ECTS varie beaucoup d’un programme à un autre au doctorat, par exemple, dans le cas d’un doctorat en informatique, le minimum de crédits nécessaire est de 30 ECTS ainsi que la rédaction d’une thèse.

Source :

http://www.sbfi.admin.ch/campus-switzerland-f.html
http://www.studyinginswitzerland.ch/system-phd-studies.htm
http://www.studyinginswitzerland.ch/system-bachelor-studies.htm
http://www.sbfi.admin.ch/themen/hochschulen/02474/index.html?lang=fr
http://www.studyinginswitzerland.ch/uzh/doctorate-informatics/phd-program-description?id=22954&disciplineId=11&phd=true

Vie universitaire

Types d'activités pédagogiques réalisées en cours

Les universités suisses veillent à maintenir une grande qualité dans l’enseignement. Ainsi, les universités proposent un enseignement varié, axé sur les compétences. En plus de l’excellence des professeurs dans leurs domaines, elles valorisent aussi leurs connaissances pédagogiques. La participation des étudiants aux cours est encouragée, avec des travaux en équipe et des sorties pédagogiques.

Taille des classes

Les universités suisses sont reconnues pour la proximité entre les professeurs et les étudiants. Ainsi, les classes avec peu d’étudiants permettent une meilleure intégration entre eux et encouragent une plus grande participation.

Source :

http://www.sbfi.admin.ch/campus-switzerland-f.html
http://www.phlu.ch/fileadmin/media/phlu.ch/uu/km/imagebroschuere/PH_Luzern_Imagebroschuere_franzoesisch.pdf
http://www2.unine.ch/unine/page-2186.html

Charge horaire

En Suisse, chaque année académique équivaut à 60 ECTS, qui correspond à 1 500 à 1800 heures d’étude, incluant les cours, les pratiques et l’étude à la maison, pour le bachelor. Par exemple, dans le cadre d’un cours de 6 ECTS, l’étudiant devrait étudier entre 8 et 10 heures par semaine, en plus de ses 2 heures de cours.

Sources :

http://www.studyinginswitzerland.ch/system-bachelor-studies.htm
http://www.studyinginswitzerland.ch/system-phd-studies.htm
http://graduateinstitute.ch/files/live/sites/iheid/files/sites/students/shared/evaluation/PRINCIPES_EVALUATION-160209.pdf

Relation professeurs-étudiants

En Suisse, les relations entre professeurs et étudiants sont chaleureuses et de grande qualité. Même si les professeurs sont des sommités dans leurs domaines, ils sont aussi très accessibles et disponibles pour encadrer les étudiants. Une bonne partie des professeurs est issue d’autres pays que la Suisse, ce qui crée un environnement multiculturel très ouvert à l’interaction.

Calendrier

L’année académique suisse est divisée en deux semestres, celui d’automne (de septembre à décembre) et du printemps (de février à mai). L’année scolaire commençant en automne.

Source :

http://www.swissuniversities.ch/fileadmin/swissuniversities/Dokumente/DE/FH/Publikationen/Studying_in_Switzerland_2014.pdf

Évaluation et validation

Modalités de contrôle des connaissances

Les modalités d’évaluation sont expliquées par le professeur au début de la session en tenant compte de plusieurs critères. Elles peuvent comprendre, en général, des tests ou des travaux.

Système de notation et de validation

L’évaluation se fait par un nombre compris entre 1 et 6, qui atteste si l’étudiant a acquis ou non un apprentissage. Pour réussir, l’étudiant doit obtenir une note de 4 ou plus.

Services disponibles sur le campus

Les universités suisses offrent une grande variété de services aux étudiants pour leur permettre de bien réussir leurs études. Ainsi, ils peuvent avoir un soutien selon leurs besoins spécifiques, et aussi s’intégrer et mieux concilier les études et la vie sociale. Entre autres, il est possible de trouver des services académiques, des services de conseil, de l’aide psychologique, des associations d’étudiants et des activités culturelles.

Source :

http://www.unige.ch/futursetudiants/vieEstudiantine.html
http://www.phlu.ch/hep-lucerne/les-services/
http://www.unil.ch/central/home/menuguid/futurs-etudiants.html
http://www2.unine.ch/unine/prestations_pour_les_etudiants
http://www.unifr.ch/unilife/fr/campus.php?mainMenuItemToSlide=3

Modalités d'entrée à l'université

Sont admis à l’université en Suisse, les étudiants qui détiennent un certificat de maturité ou de Bachelor suisse. Le certificat de maturité est un diplôme obtenu à la suite d’une formation de niveau secondaire dans un établissement reconnu par la Conférence suisse des directeurs cantonaux de l'instruction publique (CDIP) et par la Confédération, ou bien en réussissant l’examen de maturité (pour plus amples renseignements, consultez http://www.sbfi.admin.ch/themen/01366/01379/index.html?lang=fr). Les étudiants qui ont plus de 30 ans n’ont pas besoin de détenir un certificat de maturité pour être admis à une université suisse.

Les exigences pour l’inscription au doctorat dans une université suisse varient d’un établissement à un autre. Cependant, tous les étudiants admissibles doivent posséder un master (maîtrise universitaire) ou un diplôme équivalant décerné par une université reconnue. Pour plus amples informations, l’étudiant doit contacter directement l’université. Étant donné que l’admission au doctorat dépend de l’acceptation de la proposition de thèse et du professeur directeur, ce processus pourrait être long. Il est très important pour l’étudiant de bien connaître les exigences d’admission de l’université choisie.

Sources :

http://www.sbfi.admin.ch/themen/01366/01379/index.html?lang=fr
http://www.studyinginswitzerland.ch/enrollment-and-admission.htm

Processus d’admission

Pour faire une demande de bourse au niveau doctoral et postdoctoral dans le cadre du programme Ciência sem fronteiras, l’étudiant doit obtenir une autorisation de l’université en Suisse avant d’envoyer son inscription. Cette acceptation est une condition préalable à la demande de bourse. L’étudiant peut entrer directement en contact avec l’institution choisie ou bien avec le Secrétariat d’État à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI).

Une fois reçue l’acceptation de l’université suisse, l’étudiant doit entreprendre le processus d’inscription à travers le portail du Programme Ciência sem fronteiras suivant les dates limites prévues. (http://www.cienciasemfronteiras.gov.br - en portugais)

Sources :

http://www.cienciasemfronteiras.gov.br/web/csf/apresentacao67

Exigences linguistiques

Les universités suisses offrent des formations en plusieurs langues. Pour être admis, l’étudiant doit avoir une bonne connaissance de la langue de la formation choisie. Les institutions qui offrent des formations en français sont : l’École polytechnique fédérale de Lausanne, l’Université de Fribourg, l’Université de Genève, l’Université de Lausanne, l’Université de Neuchâtel, la Haute École spécialisée de Suisse occidentale, l’Institut de hautes études internationales et du développement et la Haute École pédagogique de Lucerne.

Sources :

http://www.studyinginswitzerland.ch/enrollment-and-admission.htm

Permis de séjour, permis de travail

Les étudiants étrangers peuvent travailler pendant leurs études jusqu’à 15 heures par semaine en période de formation et peuvent travailler à temps plein pendant les vacances. Ils doivent toujours informer le service d’immigration de leurs activités de travail. Les étudiants brésiliens doivent cependant attendre six mois après le début des études avant de commencer à travailler, afin qu’une étude sur les conditions du marché de travail soit réalisée et que l’Office des migrations puisse leur donner le permis de travail nécessaire.

Afin d’obtenir un visa avant leur entrée en Suisse, les étudiants brésiliens doivent envoyer une demande auprès d’un consulat ou ambassade suisse au Brésil. Pour l’obtenir, les étudiants doivent respecter les exigences d’entrée en sol suisse et avoir une adresse d’hébergement pour la poursuite des études.

Adresses des ambassades et consulats suisses au Brésil: https://www.eda.admin.ch/countries/brazil/fr/home/representations.html

Sources :
www.swissuniversity.ch
http://www.swissuniversities.ch/fileadmin/swissuniversities/Dokumente/DE/FH/Publikationen/Studying_in_Switzerland_2014.pdf
http://www.swissuniversities.ch/fr/services/etudier-en-suisse/informations-sur-les-etudes/travailler-durant-ses-etudes/
https://www.eda.admin.ch/countries/brazil/fr/home/representations.html

Hébergement

Chaque université suisse possède un service de logements pour aider les étudiants à trouver des appartements ou des chambres pour la durée de leurs études. Il est possible de trouver des informations sur plusieurs types d’hébergement, ainsi que des informations pratiques sur le loyer et les contrats de location. Les étudiants étrangers doivent payer une taxe de séjour, qui peut varier selon la commune. Pour obtenir des informations sur la taxe de séjour de la commune où vous allez habiter, consultez http://www.ucv.ch. Il est important de rappeler que l’étudiant doit avoir une adresse d’hébergement avant de faire une demande de visa auprès d’un consulat ou une ambassade suisse.

Sources :

http://www.swissuniversities.ch/fr/services/etudier-en-suisse/informations-sur-les-etudes/logement/
http://www.unil.ch/sasc/home/menuinst/logement/conseils-pour-le-logement.html

Il est toujours possible de prendre des repas ou des collations à prix abordable dans les restaurants et cafétérias des principaux bâtiments universitaires. Certains restaurants universitaires affichent même le menu du jour sur leurs sites Internet.

Sources :
http://www2.unine.ch/unine/page-39304.html
http://restauration.epfl.ch/

 

Pour en savoir plus

 

Consultez le site http://www.cienciasemfronteiras.gov.br/web/csf-frances/home

Pour toutes les questions d'ordre général relatives au programme : info@sbfi.admin.ch
Site: http://www.sbfi.admin.ch/campus-switzerland-f.html

Haut de page

Population

8 millions
 

Capitale

Berne
 

Langue

Français
Allemand
Italien
Romanche
Haut de page